Christophe Musingue Samba

Christophe Musingue Samba, qui pratiquait une agriculture de subsistance, a été arrêté par le colonel Ademar le 15 octobre alors qu’il tentait de fuir Kilwa. Il a ensuite été transporté en compagnie d’environ 15 autres prisonniers à Nsensele à bord d’un véhicule qu’il a identifié comme appartenant à Anvil*. Parmi le groupe, il a reconnu le fils de son voisin, Charles Mitongo, un écolier, qui était en larmes. Les détenus avaient les mains attachées derrière le dos et ont dû descendre un par un du véhicule. On les a ensuite fait s’agenouiller au bord du fossé. Les soldats ont ouvert le feu mais les balles ont manqué Christophe Musingue qui a perdu connaissance et est tombé dans le fossé. Il a été enseveli sous les autres corps. Tôt le lendemain, une fois les soldats partis, il a fui dans la brousse. **

*MONUC (Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo) Rapport d’enquête spéciale en date du 10 novembre 2004 (traduit en anglais par RAID/Global Witness)

**Déclaration devant le tribunal mobile le 24 mai 2007.

Numéro d’organisme de charité 86575 9088 RR0001
Droit d’auteur 2018 pour tous les matériaux du Centre Canadien pour la Justice Internationale