Le Centre canadien pour la justice internationale (CCJI) est solidaire avec tous les réfugiés qui ont été touchés par le décret sur l’immigration du président américain Donald Trump. Ce décret a pour but d’interdire aux ressortissants de pays musulmans d’entrer aux États-Unis. La déportation de réfugiés en Syrie ou dans toute autre zone de conflit constitue une violation du droit international et des droits de l’homme.

Nous sommes également solidaires avec les avocats basés aux États-Unis qui luttent pour faire valoir les droits des réfugiés et des personnes affectées par ce décret. Ces avocats tentent de freiner la politique d’expulsions forcées de personnes, qui constitue un traitement inhumain à leur égard.

Le mandat du CCJI est de soutenir et d’accompagner les survivants d’atrocités qui cherchent à obtenir justice et réparation pour les violations des droits humains commises à leur encontre. La majorité des personnes que nous assistons sont des réfugiés qui ont obtenu refuge et protection au Canada. Les réfugiés sont, par définition, des victimes ou témoins de violations graves des droits de l’homme qui ont fui leur pays, notamment en raison des failles d’un système de justice internationale qui ne parvient pas à tenir responsables les auteurs de ces violations.

Refouler les réfugiés en les exposant de nouveau au danger constitue une violation des droits humains, une violation de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés (à laquelle le Canada et les États-Unis adhèrent), et contrevient à tous les principes fondamentaux du CCJI.

Conformément à l’esprit de notre mandat, nous fournissons les informations ci-dessous à toute personne au Canada souhaitant que ce pays reste ouvert et accueillant à l’égard de tous les réfugiés, y compris ceux dont le statut a été mis en péril par le décret de l’administration Trump.

Ensemble, nous pouvons faire une différence.

Le personnel et la direction du Centre canadien pour la justice internationale


Informations

Veuillez noter que les informations ci-dessous ne sont pas des conseils juridiques. Elles vous sont proposées à des fins de renseignements.

Organisations de défense des droits humains et des libertés civiles

Cette liste inclut certains organismes qui se sont prononcés publiquement sur les effets négatifs du décret de l’administration Trump sur les Canadiens, sur son impact sur les réfugiés et les immigrants au Canada, et sur les mesures concrètes que le gouvernement canadien peut entreprendre pour protéger les droits des personnes touchées par cette décision.

Amnesty International

Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique

Association canadienne des libertés civiles

Conseil canadien pour les réfugiés

Services juridiques aux réfugiés et aux immigrants au Canada

Cette liste inclut des organismes qui fournissent des services juridiques aux immigrants et aux réfugiés au niveau national ou provincial.

*Êtes-vous un avocat autorisé à fournir un soutien juridique aux personnes touchées à l’aéroport? Veuillez s’il vous plaît remplir ce formulaire.

Association canadienne des avocats des réfugiés (organisme national)

Calgary Legal Guidance (Alberta)

Aide juridique Alberta (Alberta)

Société d’aide juridique de la Colombie-Britannique (Colombie-Britannique)

MOSAIC Programme de plaidoyer juridique (Colombie-Britannique)

St. Paul’s Advocacy Office (Colombie-Britannique)

Immigrant Centre Manitoba (Manitoba)

Aide juridique Manitoba (Manitoba)

Commission d’aide juridique de Terre-Neuve-et-Labrador (Terre-Neuve-et-Labrador)

Halifax Refugee Clinic (Nouvelle-Écosse)

Programme de services communautaires et d’aide juridique (Ontario)

Clinique juridique VIH / sida – Immigration et droit des réfugiés (Ontario)

Aide juridique Ontario (Ontario)

Assistance juridique de Windsor (Ontario)

Bureau du droit des réfugiés de Toronto (Ontario)

Action Réfugiés Montréal (Québec)

Centre communautaire juridique de Montréal (Québec)

Commission des services juridiques du Québec (Québec)

Just Solutions (Québec)

Que pouvez-vous faire en tant que Canadien?

Vous pouvez appeler votre député, ou bien lui envoyer un courriel pour exprimer vos préoccupations concernant le décret et plaider en faveur du développement de politiques canadiennes pour soutenir les personnes touchées.

L’Association canadienne des libertés civiles a préparé des modèles de lettres, de courriels et d’échanges téléphoniques qui ont pour but de vous aider à formuler des demandes précises auprès de votre député en réponse au décret en question.

Pour plus de renseignements

Texte intégral annoté du décret: Protéger la nation contre l’entrée des terroristes étrangers aux États-Unis (Anglais)

Texte intégral de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés

Entente entre le Canada et les États-Unis sur les tiers pays sûrs

Loi canadienne sur l’immigration et la protection des réfugiés

Avis du gouvernement canadien – Fin de la politique d’intérêt public temporaire concernant le parrainage de réfugiés syriens et iraquiens par des groupes de cinq et des répondants communautaires

Permis de séjour temporaire au Canada

Le CCJI peut-il vous venir en aide?

Êtes-vous un réfugié au Canada et un survivant de torture, de crimes de guerre, de génocide ou d’autres atrocités? Envoyez-nous un courriel à info@ccij.ca ou remplissez notre formulaire pour en savoir plus sur les manières dont vous pouvez obtenir justice et sur la manière dont le CCJI peut vous aider.

Si vous soutenez la mission du CCJI, pensez à faire un don dès maintenant afin de nous aider à accompagner les réfugiés et les survivants d’atrocités qui cherchent à obtenir justice.